Affichage environnemental dans l’agroalimentaire : loi et implications pour les professionnels du secteur

Déjà en phase de test sur la base du volontariat, l’entrée en vigueur de la loi sur l’affichage environnemental agroalimentaire est prévue pour 2023 et pourrait concerner toutes les entreprises du secteur. Dès lors, les produits alimentaires proposés à la vente devront présenter un emballage donnant des informations claires et précises sur leur impact environnemental. Quelles sont les nouvelles obligations auxquelles les professionnels de l’agroalimentaire devront se conformer et comment peuvent-ils s’y préparer au mieux ? Les réponses dans cet article !

Qu’est-ce que l’affichage environnemental agroalimentaire ?

Quelles sont les obligations de l’affichage environnemental ?

Encadrée par la norme ISO 14020, la communication responsable de l’agroalimentaire comportait jusqu’à présent trois types d’étiquetages environnementaux :

  • Les écolabels : qui certifient que le produit est parmi les moins impactants de sa catégorie.
  • L’auto-déclaration : par laquelle le producteur certifie que son produit a plus ou moins d’impact sur l’environnement.
  • L’éco-profil : grâce auquel le producteur donne directement les résultats de tests qui déterminent l’empreinte environnementale de ses produits.

L’affichage environnemental (également connu sous le nom de « Planet Score ») est le quatrième type d’étiquetage à faire son apparition en novembre dernier : Cette note est calculée à partir du cycle de vie du produit, suivant un référentiel validé, et donne une indication claire et simple d’interprétation au consommateur.

Le dispositif d’affichage environnemental est officiellement instauré grâce à la loi Anti-Gaspillage Economie Circulaire (AGEC) de 2020, qui a pour objectif général d’encourager la production durable. Une phase expérimentale de 18 mois est en cours et débouchera d’ici 2023 sur un décret définissant la méthodologie et les modalités définitives du dispositif.

Pourquoi est-il important pour les professionnels de l’agroalimentaire d’adopter l’affichage environnemental ?

L’affichage environnemental agroalimentaire présente deux objectifs principaux :

  • Fournir aux consommateurs des informations sur l’impact environnemental des denrées qu’ils achètent.
  • Inciter les producteurs et les distributeurs à réduire l’impact de leurs produits sur l’environnement.

Au-delà d’une simple réglementation, la mise en place de l’affichage environnemental peut apporter plusieurs bénéfices aux entreprises :

  • Se différencier de la concurrence : en répondant aux attentes des consommateurs sur l’empreinte environnementale des aliments, via la communication d’informations pertinentes et fiables. En mettant en place l’affichage environnemental, les entreprises leur permettent également de comparer les denrées en fonction de leur impact environnemental.
  • Mieux connaître ses produits : grâce à la nécessité de réaliser des Analyses de Cycle de Vie simplifiées. En effet, l’affichage environnemental implique la collecte de nombreuses informations auprès des fournisseurs et ouvre ainsi la porte à une meilleure traçabilité de la chaîne de production. En connaissant mieux le parcours de vie de ses propres aliments, les industriels agroalimentaires pourront communiquer plus aisément sur leurs engagements.
  • Anticiper la réglementation : si l’affichage environnemental est un dispositif volontaire depuis 2013, la Loi AGEC votée en 2020 évoque la possibilité de le rendre obligatoire dès 2023. Mettre en place l’affichage environnemental dès à présent permet donc d’anticiper cette potentielle obligation.
  • Répondre aux nouvelles attentes des consommateurs : une démarche transparente et écologique sera fortement appréciée par les consommateurs toujours plus sensibles à ces thématiques, notamment en ce qui concerne les denrées alimentaires. L’affichage environnemental permet de répondre à cette attente, en donnant l’occasion aux entreprises de prouver leurs engagements environnementaux, et ainsi renforcer le lien de confiance avec leurs consommateurs.
  • Entrer dans une démarche d’amélioration continue de son impact environnemental. L’affichage environnemental est aussi une façon pour les acteurs des filières agroalimentaires de mettre en place des démarches d’éco-conception et de chercher à faire mieux. Ces nouveaux niveaux d’information entraineront naturellement une hausse de l’exigence des consommateurs. C’est un nouveau défi pour les entreprises.

demande de demo

Quelles étapes les professionnels de l’agroalimentaire doivent-ils suivre pour mettre en place l’affichage environnemental ?

L’ADEME (l’Agence De l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie) définit sept étapes pour déployer une démarche efficace d’affichage environnemental :

  1. La sensibilisation : cette étape consiste pour les entreprises à comprendre les enjeux du dispositif, consulter les informations sur le cadre technique et s’informer sur les parties prenantes engagées.
  2. L’engagement : Lors de cette seconde étape, la structure doit définir le périmètre du projet, réunir les ressources disponibles en interne ou faire appel à des partenaires, et enfin déterminer quels services de l’entreprise seront engagés dans le processus.
  3. La collecte des données : il s’agit pour l’organisation de collecter les données spécifiques à chaque produit concerné par l’affichage environnemental auprès de tous les acteurs de la filière.
  4. L’évaluation environnementale des produits : lors de cette phase, l’impact de la denrée est calculé à partir des données collectées, du cadre technique et d’un outil de calcul réalisant des Analyses de Cycle de Vie (il peut s’agir du logiciel développé par l’ADEME ou de tout autre logiciel capable de réaliser ce type d’analyses).
  5. L’analyse des résultats et l’attribution des notes : les résultats obtenus lors de l’étape précédente permettent le calcul d’une note entre A et E pour chaque produit.
  6. La vérification des notes : une fois les notes attribuées, un délégataire de l’ADEME vérifie leur sincérité en étudiant la conformité de l’outil de calcul et des données spécifiques.
  7. L’affichage des notes : lorsqu’elles ont été vérifiées et validées, les notes peuvent être affichées sur les emballages à destination des consommateurs, en boutique physique ou virtuelle.

Une solution telle que Crystalchain vous permet d’anticiper la réglementation sur l’affichage environnemental et de communiquer directement auprès des consommateurs sur la traçabilité de vos produits alimentaires.

Via un QR code apposé sur l’emballage, Crystalchain s’appuie sur la technologie blockchain afin de garantir l’intégrité des informations déclarées par les acteurs des filières et fournir à vos consommateurs des informations pertinentes sur vos produits et les preuves de vos engagements en matière d’empreinte environnementale.

Porteur de projet auprès de l’ADEME lors de la phase d’expérimentation de l’affichage environnemental des produits alimentaires, Crystalchain connaît bien les enjeux et a pris de l’avance en matière de méthodologies et de rendu.  

La plateforme de Crystalchain, accessible à la fois par les consommateurs en quête de transparence et par les principaux acteurs de la filière pour tracer les étapes du parcours produit, permet également aux marques de communiquer au-delà d’une notation ; intégrant photos, vidéos et certificats par exemple à leurs restitutions livrées via QR code.

Quelques avantages supplémentaires de l’utilisation de la plateforme de traçabilité blockchain de Crystalchain :

  • Décentraliser la confiance : chaque acteur de la filière apporte des données spécifiques, à son niveau, pour permettre le calcul d’un score final et éviter la centralisation des données pouvant remettre en cause la fiabilité d’un score
  • Permettre aux entreprises d’être autonomes dans le calcul de leurs affichages environnementaux
  • Permettre aux entreprises d’afficher des scores environnementaux dynamiques, qui se mettent à jour sur l’ensemble de leurs supports de façon automatique (QR Codes, Sites e-commerces, drives, …), évitant ainsi d’avoir besoin de réimprimer des emballages lorsque le score environnemental évolue

En déployant Crystalchain, vous pourrez ainsi rassurer vos clients sur la qualité de vos denrées alimentaires, apporter toutes les preuves qui vous semblent nécessaires, et ainsi vous différencier de la concurrence, tout en prenant une longueur d’avance sur la réglementation ! Contactez-nous pour en savoir plus !