[Livre blanc] Traçabilité : faire la différence en rayons

À l’heure où les consommateurs n’ont jamais été aussi informés, les fabricants de produits alimentaires n’ont d’autre possibilité que d’écouter la voix de leur client final. En témoigne l’engouement considérable pour les applications nutritionnelles telles que Y’a quoi dedans, ScanUp, ou Yuka, qui a incité plusieurs grandes marques à modifier la composition de leurs produits. Mais alors, que veut ce consommateur connecté, surinformé et responsable ?

Manger mieux, manger local et manger les yeux fermés.

Pour cela, il faut qu’il puisse s’informer, facilement et rapidement. Sinon, il risque de passer son chemin. Selon une étude d’Alkemics (2019), 1 français sur 2 déclare avoir déjà renoncé à l’achat d’un produit alimentaire à cause d’un manque d’informations. D’année en année, on observe que les inquiétudes quant à l’origine ou la provenance sont de plus en plus prégnantes.

Un œil averti aura remarqué que les mentions sur les origines tricolores pullulent dans les rayons des supermarchés. Mais le problème des mentions et des labels, c’est qu’il en existe beaucoup et que le consommateur ne les connait pas forcément tous. Dans le doute, il pourra avoir tendance à les classer comme de purs discours marketing et ne pas en tenir compte… D’où la nécessité d’apporter la preuve de ce que vous avancez.

Racontez une histoire, mais ne racontez pas d’histoires.

Si pouvoir démontrer la traçabilité de ses produits était un plus il y a encore quelques années, c’est désormais devenu un impératif.

Mais comment passer du storytelling au marketing de la preuve ?

 

Téléchargez notre livre blanc pour en savoir plus !