Traçabilité et certification de l’origine des produits : la technologie blockchain à la rescousse des marques

Ebranlée par les scandales alimentaires survenus ces vingt dernières années, la confiance des consommateurs est à reconquérir. La transparence sur la provenance et l’origine des produits est ainsi devenue une de leurs exigences principales. Soucieux de ce qui se trouve dans leur assiette et de l’impact potentiel sur leur santé ou sur la planète, ils n’hésitent pas à scruter de près les informations relatives à leurs achats : provenance des produits, mode de production, empreinte écologique, composition, degré de transformation… Dans ce contexte, les marques sont obligées de s’adapter afin de renforcer le lien de confiance qui les unit. En outre, les marques ont bien compris qu’être plus en phase avec les attentes des consommateurs leur permettra de se différencier de la concurrence et d’être mieux référencées par la grande distribution. Mais comment renforcer la transparence et la traçabilité de ses produits ? Grâce à la technologie blockchain. Si ce terme technique vous effraie, pas de panique, on vous explique tout.

Transparence sur l’origine des produits : une exigence de plus en plus forte des consommateurs 

Saviez-vous qu’un Français sur deux a déjà renoncé à un achat à cause d’un manque d’informations sur un produit alimentaire ? L’exigence de transparence sur l’origine des produits et la quête du mieux manger sont en effet de plus en plus prenants dans le parcours d’achat des consommateurs. En outre, la crise économique n’a fait que renforcer la volonté des consommateurs de soutenir les producteurs, en privilégiant le made in France.

Selon une étude OpinionWay – Alkemics, 64% des Français à la recherche d’informations sur un produit se tournent vers l’emballage pour trouver des réponses. Les consommateurs scrutent ainsi de près le packaging des produits et adaptent leurs achats en fonction de trois critères : l’origine du produit, sa composition et ses qualités éthiques et environnementales. La transparence sur l’origine de vos produits n’est donc pas à négliger !

Si 83% des consommateurs estiment que les informations alimentaires sont utiles, seuls 53% les jugent fiables et 35% transparentes. Dans ce contexte, il devient urgent pour les marques de regagner la confiance des consommateurs, en faisant preuve d’une totale transparence. Comment ? Grâce à une technologie éprouvée : la blockchain.

demande de demo

Blockchain : explication et définition

La blockchain est une technique de notarisation électronique qui garantit qu’une information ne peut être altérée après son enregistrement. En décentralisant le stockage de l’information, cette technologie permet un partage d’informations plus transparent. La blockchain fonctionne en effet sans organe central de contrôle, mais par une collaboration des différents acteurs (par exemple : fournisseurs, transformateurs et distributeurs, s’il s’agit d’une blockchain privée), hébergeant chacun un nœud (une copie) de la blockchain. Une fois enregistrées, les données ne peuvent plus être modifiées. D’une part, parce que chaque bloc contient une empreinte de l’historique de toutes les transactions, et d’autre part parce qu’une tentative de modification d’un nœud de la blockchain serait immédiatement détectée par les autres. Dans ce contexte, la technologie blockchain permet d’établir un système dans lequel chaque étape du cycle de production peut être cartographiée en temps réel. Le contrôle de la conformité du cycle de production est alors instantané et attesté… ce que ne permettaient pas les suivis ERP ou Excel !

Appliquée au secteur alimentaire, la blockchain agit comme un véritable tiers de confiance entre les marques et les consommateurs. Les informations enregistrées par les différents intervenants de la chaîne permettent une réelle traçabilité du produit : provenance, producteur, lieu d’élevage, mode de production, certifications… le consommateur peut disposer de toutes les informations qu’il recherche !

Blockchain, c’est quoi ? Exemple concret

Afin de comprendre ce que permet la blockchain pour assurer la traçabilité d’une filière, prenons un exemple concret : la blockchain appliquée à la filière du pain.

Dans une approche bottom-up, la technologie blockchain donne l’occasion au consommateur d’obtenir des informations très précises pour chaque produit. Ainsi, lorsqu’il tient une baguette de pain dans sa main, il peut savoir que la farine vient de tel producteur, que le blé a été moulu par tel meunier et que le pain a été pétri et cuit dans telle boulangerie.  Alors que les solutions de traçabilité ordinaires en top-down se contentent de grandes généralités sur une filière, la blockchain permet de sanctuariser des informations précises, éventuellement rattachées au produit unique que le consommateur tient dans sa main. Grâce à ce procédé, les marques sont capables de raconter une histoire autour de leurs produits : le consommateur peut tout connaître du cycle de production, jusqu’au prénom du boulanger qui a fabriqué le pain !

Autre atout pour les marques : la technologie blockchain permet un contrôle du cycle de production du produit. Dans la mesure où chaque acteur rentre des traces et que chaque trace peut être vérifiée par rapport aux autres, certaines solutions basées sur la blockchain, telles que Crystalchain, permettent d’identifier d’éventuels soucis de cohérence. Si l’agriculteur renseigne qu’il a livré 2 tonnes de blé au meunier et que le meunier déclare n’avoir reçu que 1,7 tonne de blé, la blockchain permet d’identifier l’incohérence entre la déclaration de livraison et celle de réception. Une alerte peut alors être envoyée afin de vérifier et de corriger le problème.

Les bénéfices de la blockchain pour les entreprises agroalimentaires

Vous l’aurez compris : la technologie blockchain impose les échanges entre les différents acteurs d’une filière. Son objectif premier est le partage d’informations en toute transparence, pour favoriser la traçabilité des produits. Dès lors, la traçabilité blockchain appliquée à l’agroalimentaire représente un allié de taille pour les marques, en vue de rétablir la confiance des consommateurs… mais pas seulement !

Créer un climat de confiance auprès du consommateur

Dans un écosystème aussi complexe et international que l’agroalimentaire, la technologie blockchain est particulièrement adaptée. Elle offre en effet une visibilité sur chaque étape du cycle de production, ce qui participe notamment à renforcer la confiance entre les différents fournisseurs et à restaurer le lien de confiance avec le consommateur. L’origine des produits est certifiée et la traçabilité est prouvée au fur et à mesure du cycle de production. En plus d’être séduits par l’histoire racontée autour de la vie du produit, les consommateurs sont rassurés quant à sa provenance.

En savoir + : Agroalimentaire – Raynal & Roquelaure

Pouvoir réagir plus vite en cas de crise alimentaire et réduire les coûts de rappel

Les rappels représentent une menace énorme pour les marques, tant en termes financiers qu’en termes de réputation. Dans ce contexte, la traçabilité blockchain est un allié de taille : la connaissance précise du cycle de vie du produit permet une identification rapide des lots concernés par le rappel, ce qui améliore la réactivité et réduit les coûts. En déployant une solution de traçabilité de la viande de porc basée sur la blockchain, Walmart a ainsi pu réduire le temps nécessaire pour retracer l’origine d’un produit en cas de rappel, en passant de 6h à 2,2 secondes.

Se différencier pour être mieux référencé en grande distribution

En plus de constituer une approche innovante, la traçabilité blockchain répond aux attentes des consommateurs. Se doter d’une telle technologie est donc une démarche gagnante en vue de séduire la grande distribution… et d’obtenir davantage de linéaires ! Adopter une solution de traçabilité telle que la blockchain constitue en effet un argument de poids dans la négociation avec les enseignes de distribution. Il s’agit d’ailleurs d’une tendance à la hausse. Plusieurs marques et enseignes ont d’ores et déjà compris l’intérêt de la blockchain et ont déployé cette solution : Crystalchain a par exemple accompagné Carrefour pour généraliser cette technologie à l’ensemble des Filières Qualité Carrefour.

Utiliser la technologie blockchain pour prouver la traçabilité de vos produits alimentaires permet de valoriser vos produits et de protéger votre marque. Entreprendre cette démarche pionnière vous permettra de prendre un temps d’avance sur la concurrence, de gagner en linéaires et de créer une relation unique avec vos consommateurs. Experts de la technologie blockchain, Crystalchain vous aide à garantir la traçabilité de vos produits de façon authentique et infalsifiable.